Instagram

Dessins, gravures, photographies anciennes et contemporaines, portraits, publications… découvrez nos archives en suivant notre compte Instagram.

24 janvier 1987. Cent cinquante ans de la Maison HERMÈS. Directeur Artistique Michel Duchêne. À partir du Pavillon de Feu émergeant, telle une île, de la Seine, tir d’un Feu d’Artifice soutenu par un décor de transparence et de lumière, de musique et de feu, au milieu des reflets aquatiques. Photo Élisabeth Nora. Fonds Duchêne, AHADUCHÊNE. Dans une conférence qu’Achille donnait aux P.T.T. et retransmise par la T.S.F. (Conférence du 8 juin 1932, archives de l’association Henri & Achille Duchêne), Achille Duchêne esquissait : «Ne nous attristons pas, car on aura peut-être alors des moyens de réalisation plus puissants qui permettront de concevoir des projets plus grandioses, après un programme entièrement nouveau, qui ne laisseront subsister que des artistes assez grands pour être à la hauteur de cette tâche »... « Quelle drôle d’idée, la Seine, pour un homme de cheval ! Et s’il nous voit de là-haut, Thierry l’ancien, il doit nous prendre pour des fous. Il n’était pas marinier, Thierry Hermès. Il était harnacheur. Oui, les plus beaux harnais de Paris, c’était chez lui, puis chez son fils, au Faubourg déjà, qu’on venait les acheter. Ils aimaient les bêtes et leurs cavaliers. Ils aimaient le luxe aussi. Et les Rois, tous les rois le savaient. C’était hier. En 1837. »
Cent cinquante ans ont passé, la Seine à charrié des glaçons, coulé des chalands et charmé les amants d’Apollinaire. 150 ans et Hermès Roi de Paris est devenu ce soir, pour vous, centre du monde. Un monde qui balance comme aucun autre entre tradition et avant-garde et qui, ce soir, vous offre le feu. Le grand feu qui illumine Paris aux couleurs folles du plus joyeux, du plus cavalier des cent cinquantenaires ».
Jean-Louis DUMAS 24/01/1987
#hermesparis #hermèsparis #michelducheneassociationhenrietachilleduchene #blenheimpalace #bonifacedecastellane @histoiredesjardins #chateaudecourances #ministeredelaculture #museedesartsdécorarifsdeparis #museealbertkahn #architectespaysagistes #ecolenationaledupaysage
...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Jardins de rêve pour la conception d’un grand théâtre en plein air, vue générale », 2 ème partie, planche : LXXIV Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne. Il s’imposait de faire figurer dans Instagram des extraits encore inédits de cette introduction aux Jardins de rêve et Féeries nocturnes d’un grand architecte-paysagiste du XX ème siècle dont on commence à pressentir l’importance de l’œuvre, mais dont on connaît encore mal la pensée.
Une action importante dans une perspective culturelle et historique a été la création du site internet : www.henri-et-achille-duchene.com, rassemblant des contenus documentaires, issus du Fonds Duchêne, sur les pas des Duchêne de père et fils en arrière petits.
Le site est régulièrement enrichi et actualisé ainsi que sur Instagram : @henri_et_achille_duchene, en complétant les thématiques existantes et en effectuant une veille des travaux scientifiques et historiques consacrés aux Duchêne.
L’association Henri et Achille Duchêne est la seule à pouvoir transmettre les secrets de fabrication de Henri et Achille Duchêne.
Michel Duchêne, Président de l’association Henri et Achille Duchêne. Les descendants Duchêne ont le droit moral et inaliénable sur l’œuvre de Henri et Achille Duchêne.
...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Parc éducatif - Fête de nuit, vue générale », détail, 2 ème partie, planche : LXIV. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne.
Dans une conférence qu’Achille donnait aux P.T.T. et retransmise par la T.S.F. (Conférence du 8 juin 1932, archives de l’association Henri & Achille Duchêne), Achille Duchêne esquissait un tableau assez sombre de l’époque : «Les grands domaines disparaissent ; ils sont découpés, morcelés sans art, d’une façon sinistre, pour édifier des petites villas bourgeoises ou des maisons ouvrières. Le château devient la maison de vie sociale de la communauté, on a la sensation de la démocratie montante et qu’un jour l’art sera au service de la collectivité. Ne nous attristons pas, car on aura peut-être alors des moyens de réalisation plus puissants qui permettront de concevoir des projets plus grandioses, après un programme entièrement nouveau, qui ne laisseront subsister que des artistes assez grands pour être à la hauteur de cette tâche ». Tous les problèmes d’Achille Duchêne dans les années trente sont ici posés : la nostalgie des grands domaines dont les riches propriétaires lui demandaient il y a peu des paysagistes pour dessiner leurs jardins ; la multiplication des petites propriétés ; l’esquisse d’un avenir pour les architectes-paysagistes dans la conception des grands projets sociaux. Ce sont ces derniers qui occupèrent Achille Duchêne le restant de sa vie, ce sont eux qui forment la matière la plus abondante des «Jardins de rêves et des Féeries nocturnes » que représentent les dessins d’Achille Duchêne.
Michel Duchêne
#histoiredesjardins #achilleduchene #associtionhenrietachilleduchene #ministeredelaculture #henriduchene #michelducheneassociationhenrietachilleduchene #blenheimpalace #chateaudechampssurmarne #paysagisteconcepteur #ecole nationaledupaysageversailles
...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Parc éducatif - Fête de nuit, vue générale », 2 ème partie, planche : LXIII. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne. « Qu’il s’agisse de féeries nocturnes ou de fêtes de jour, il ne faut rien laisser au hasard ; on doit surtout s’astreindre à souligner et à simplifier les principaux effets ordonnés et décoratifs des lieux où elles doivent se réaliser. Le problème consiste, en résumé, dans la simple mise en valeur des architectures de la nature. Voilà où réside la véritable manière de donner à ces fêtes de la noblesse ; c’est de la diversité des lieux qu’elles puisent leur originalité. L’expérience m’a aussi amené à conclure qu’on augmente considérablement l’intensité et le rendement esthétique d’une fête en ne se bornant pas à créer seulement un spectacle pour les yeux, mais en essayant, grâce à une idée directrice, d’y associer l’esprit afin de lui apporter un aliment, un stimulant et de lui donner quelques instants de vie. Cette association du visuel, avec le spirituel, du concert et de la pensée, permettra de faire une impression plus forte sur le spectateur et, par conséquent, de graver plus profondément dans sa mémoire le souvenir du spectacle, il faut qu’il puisse dire, plus tard, après de longues années écoulées : «  Ce fut une grande fête... j’ai oublié l’évènement qui la fit donner... mais ce dont je me souviens bien, c’est que j’ai vécu là, pendant quelques heures, des sensations violentes, des sentiments profonds et que c’était splendide ! ». Achille Duchêne. #histoiredesjardins #museedesartsdecoratifsparis #benedictegady #museealbertkahn #ministeredelaculture #achilleduchêne #associationhenrietachilleduchene #michelducheneassociationhenrietachilleduchene #paysagistes #camondomuseum #chateaudecourances #chateaudevauxlevicomte #chateaudechampssurmarne ...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Projet de fête au château de Baillon », 2 ème partie, planche : LVXIV. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne. « J’ai eu le privilège, au cours de ma carrière, d’avoir à organiser le cadre, le décor et les éléments de quelques unes de ces féeries nocturnes. Leurs inspirations comptaient parmi l’élite de cette société de Paris et des grandes capitales, qui se complaisait à créer autour d’elle une atmosphère de beauté ou de faste élégant. Les fêtes données aux Acacias, par le Marquis de Castellane, à Ballon, par Monsieur Soulas, à l’ambassade d’Autriche, par le Comté de Kevenhüler, à Wood-Norton, pour le mariage de Son Altesse Royale la Princesse Louise de France avec S.A.R. le Prince Don Carlos de Bourbon-Sicile, infant d’Espagne, m’ont laissé des souvenirs pleins de gratitude pour ceux qui avait appelé pour créer ces féeries de quelques heures (...). On trouvera, dans cet album, en premier lieu, une partie des fêtes qui sont restées à l’état de projets. Parmi ces dernières, je mentionnerai celles que j’avais composées pour le Comte de Fels, au château de Voisins, pour Sa Grâce le Duc de Marlborough, à sa résidence de Blenheim Palace, pour la Comtesse de Gray (...). À toutes ces études qui exécutée ou non, relèvent du réel, j’ai cru devoir ajouter, en troisième lieu, quelques projets de fêtes de rêve, dont je m’étais spontanément donné le thème, et où je jouissais de la plus entière liberté de composition sans avoir à me préoccuper de la dépense. Telles que je les ai conçues, ces fêtes sont réservées aux collectivités ; parmi celles-ci, je puis citer : les fêtes du parc éducatif, celles de l’abondance, de la voie féodale, du progrès et du triomphe de la culture ». Achille Duchêne. #histoiredesjardins #museealbertkahn #museedesartsdécoratifsparis #ministeredelaculture ...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Projet de fête pour Blenheim Palace à Sa Grâce le Duc de Marlborough, 2 ème partie, planche : LVIII. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne. Deuxième partie, Féeries nocturnes. «  Les féeries nocturnes ! Quelle évocation de joies fugitives, de luxe raffiné, d’heureuse insouciance, de souvenirs, mondains, tout récents encore et qui, pourtant, appartiennent déjà au passé ! Combien de poignées d’or jetées sans compter, pour fêter l’apogée d’une situation, pour célébrer un anniversaire, des fiançailles, une victoire ! (...). Toutes ces fêtes ont néanmoins le besoin de se faire pardonner leur magnificence, car elles représentent des prodigalités qu’un moraliste pourrait presque juger inexcusable si elles avaient uniquement leur fin en soi. Mais il est manifeste que, par leur composition, leur haute tenue, leur raffinement, de telles manifestations d’une joie de vivre qui s’organise en s’extériorisant servent à créer l’enthousiasme esthétique et à glorifier la beauté. Ces visions d’ordre et d’harmonie éduquent, développent et affinent les esprits : elles ennoblissent le plaisir et atteignent à la plus haute spiritualité. Aussi, quelle recherche et quel soin minutieux faut-il apporter à la création et à la réalisation de ces fêtes pour éviter de tomber dans le vulgaire ou dans le déjà vu des solennités officielles ! Mais après, quelles joies dans la réussite ! ».
Achille Duchêne. #achilleduchêne #museedesartsdecoratifsdeparis #ministeredelaculture #museealbertkahn #architectepaysagiste #2bdm_architectes #histoiredesjardins #salondudessin2022 #henriduchene #associationhenrietachilleduchene #michelducheneassociationhenrietachilleduchene #hermesparis #blenheimpalace #blenheim #chateaudecourances #matignon
...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne « Sur les bords du cratère (Islande). geysers et glaciers », 1 er partie, planche : XLII. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne.
« J’ai appelé « Jardins de Rêves » des compositions non réalisées dont je m’étais donné, à moi-même, le thème et qui répondait à ma fantaisie du moment. Imaginer ensuite, en toute liberté, une topographie qui permet de composer et de réaliser ce thème sans avoir à se préoccuper de donner satisfaction à un tiers, tant au point de vue des idées que de celui de la dépense, n’est-pas un beau rêve ! Comment pouvoir résister, alors, à la tentation de faire quelques compositions de projets, plus ou moins de fantaisies, afin de vérifier si l’affranchissement de toute contrainte me permettrait d’obtenir un résultat intéressant et supérieur à ceux du professionnel.
Après avoir rassemblé et examiné quelques dessins, j’ai constaté qu’en dehors du sujet, leur effet et leur intérêt n’étaient dûs, le plus souvent, qu’à l’observation de règles esthétiques que je pensais, pourtant, pouvoir négliger quelque peu puisqu’il ne s’agissait que de traduire une vision de rêve ; cela m’afflige de me sentir soumis, malgré moi, pour l’expression de l’idée, à l’esclavage de la raison, car je crains toujours que la grammaire ne nuise à la fantaisie. Mes conceptions de rêve me paraissent, le plus souvent, trop raisonnables et je ne trouve pas dans leur traduction les extravagances nées de l’ivresse de la pleine liberté. L’obligation, comme professionnel, de toujours réaliser mes compositions, en est peut-être la cause. (...). Achille Duchêne.
...

Architecte-paysagiste : Achille Duchêne «  Fête de l’Abondance », 1 er partie, avant le dépar pour l’île enchantée, planche : LXXII. Collection AHADUCHÊNE. « Jardins de rêve, fééries nocturnes », Achille Duchêne, manuscrit non publié, 76 planches, un seul exemplaire, existant au siège de l’Association Henri et Achille Duchêne, accompagné de 120 dessins en couleurs et noir et blanc. © Fonds Duchêne, Association Henri & Achille Duchêne. L’esprit d’Achille Duchêne le place au premier plan de toute réalisation artistique. « Cette association du visuel avec le spirituel, du concret avec la pensée, permettra de faire une impression plus forte sur le spectateur et, par conséquent, de graver plus profondément dans sa mémoire le souvenir du spectacle » écrit-il dans sa préface des Féeries nocturnes. Mais le souci de donner une dimension spirituelle n’occulte pas, chez Achille Duchêne, le soin du plus petit détail : «  Il ne faut rien laisser au hasard », écrit-il dans ce texte en soulignant, le leitmotiv que l’on retrouve dans ses articles comme dans ses conférences, et préoccupation qui signale l’appartenance aux plus grand. Il s’imposait de faire une évocation des extraits encore inédits de cette introduction aux « Jardins de Rêve et Féeries Noctures » d’un grand architecte-paysagiste du XX e siècle dont on commence à présenter l’importance de l’œuvre, mais dont on connaît encore mal la pensée.
Michel Duchêne, arrière petit-fils fils d’Achille Duchêne.
#achilleduchêne #museedesartsdecoratifsdeparis #ministeredelaculture #museealbertkahn #architectepaysagiste #2bdm_architectes #histoiredesjardins #salondudessin2022 #henriduchene #associationhenrietachilleduchene #michelducheneassociationhenrietachilleduchene #hermesparis
...

Plaque commémorative, sur la façade de l’immeuble du 10, avenue de New York, Paris 75116 PARIS

https://www.henri-et-achille-duchene.com

Instagram
@henri_achille_duchene

https://www.henri-et-achille-duchene.com/textes-sur-les-duchene/erik-orsenna/

https://www.henri-et-achille-duchene.com/textes-sur-les-duchene/pierre-nora/

https://www.henri-et-achille-duchene.com/textes-sur-les-duchene/jean-louis-dumas/

ASSOCIATION HENRI
ET ACHILLE DUCHÊNE
2, rue Gaston de Saint-Paul
75116 PARIS
FRANCE association.ahaduchene@gmail.com “Une tradition ne reste vivante qu’en renouvelant ses expressions”
Achille Duchêne © Association Henri & Achille Duchêne, Fonds Duchêne. #achilleduchene #associationhenrietachilleduchene #michelducheneassociationhenrietachilleduchene
...

SALON DU DESSIN DU 17 au 23 MAI 2022 VIDÉO
Avec la participation exceptionnelle du Musée des Arts Décoratifs Paris. «Achille Duchêne et le spectacle des jardins », publié par le musée des Arts décoratifs, premier album d’une série du MAD. Texte d’introduction par Madame Bénédicte Gady, conservatrice du patrimoine en charge du département des Arts graphiques du musée des Arts décoratifs, assistée de Constance Hallier. Le Salon fait écho au thème de l’art des jardins retenu pour les XV es Rencontres internationales du Salon du Dessin. Un dossier thématique sur le fonds de dessins d’Achille Duchêne du musée des Arts décoratifs, rédigé par Constance Hallier, est consultable en ligne sur le site Internet du musée. Les dessins reproduits sont entrés dans les collections du musée des Arts décoratifs grâce au don de la veuve de l’artiste, Gabrielle Duchêne, en 1949.
32 pages ISBN : 978-2-38314-004-7
Dépôt légal : mai 2022 Prix : 9 €.
https://madparis.fr/Salon-du-dessin-2022#article8580
Les 132 dessins donnés par Gabrielle Duchêne représentent une petite partie de l’ensemble des dessins d’Achille Duchêne. L’association Henri et Achille Duchêne détient l'ensemble du Fonds Duchêne, dessins, plans, photographies, correspondances. #museedesartsdecoratifs #ecoledupaysagedeversailles #paysagistes #ministeredelaculture #mad #daguerresemur #museealbertkahn #vauxlevicomte #sitesetmusees76 #chateaudechampssurmarne #chateaudesceaux #chateaudeversaiiles #jardingrandtrianon #jardinpetittrianon #histoiredesjardins #jardins_normandie #2bdm_architectes #achilleduchene #associationhenrietachilleduchene #achilleduchêne
...

En 1873, grâce au chemin de fer, Le Tréport acquiert la célébrité et on y vient de tous les pays. La station rivalise avec Trouville, Étretat ou Saint-Malo. Mais reste une question très préoccupante. Comment Le Tréport peut-il s'agrandir adossé comme il l’est à des hautes falaises : le projet des Terrasses allait naître. C’est Haussmann et Alphand qui choisiront l’immense plateau situé entre Dieppe et le Tréport. Ils feront appel à Achille Duchêne pour les jardins. Avec son sens du grandiose, il créa un magnifique parc sur le sommet des falaises sauvages à cent mètres au dessus de la mer. La presse de l’époque parlait «des merveilles du Tréport».
On construira d’abord un chemin de fer funiculaire sous la falaise, comme en Suisse, pour accéder aux Terrasses en plein milieu du plateau. Des terrassements d’une très grande ampleur auront lieu pour la mise en place du site. Il faudra déblayer plus de 80.000 mètres cubes de terre... pour abattre cette partie du plateau et tailler un plan horizontal offrant une vaste vue sur la mer. Comme la falaise accuse une forte pente, on y aménage plusieurs terrasses horizontales auxquelles on accède par des perrons. De majestueux escaliers surplombant les plages de Mers et du Tréport permettent la promenade sur les différents niveaux des terrasses. Les estivants et les Tréportais jouissent alors d’un panorama unique. Toute la zone en pente sera aménagée en jardin paysager « comme celles de Versailles dont elles rappellent le style, réalisant la fusion la plus heureuse et la plus imprévue du jardin anglais et des parterres à la française. » 1- Dujardin-Beaumetz,
« Le Figaro », 19 mai 1911. © Fonds Duchêne, association Henri et Achille Duchêne.
...